Stop cumul
Publié le 13 Août 2018 à 19h46 - 476 aff.

Investir dans les DOM-TOM : Une option intéressante

Lorsqu’une personne souhaite investir, elle pense aux SCPI, assurance-vie et autres placements populaires. Cependant, peu de monde pense à l’investissement en outre-mer. Pourtant, cela est une opération très intéressante si l’on en connaît parfaitement les conditions. Nous vous expliquons tout dans cet article pour que vous puissiez investir au mieux sur ces territoires français.

Une destination idéale

L’investissement immobilier en métropole sature de plus en plus et notamment dans les grandes villes. Les départements d’outre-mer deviennent alors des destinations de plus en plus demandées par les investisseurs. Ces îles n’ont rien de comparable avec la métropole mais il s’avère qu’elles ont un avenir très prometteur en termes d’investissement immobilier. L’État encourage même les personnes souhaitant investir à le faire dans les DOM-TOM grâce à des lois de défiscalisation très intéressantes pour l’investisseur. Cela permet également d’aider la population locale. En effet, peu de logements neufs sont construits car les habitants n’ont pas forcément les moyens de s’offrir ce type d’habitation. Grâce aux lois mises en place par l’État, les Français de métropoles peuvent acheter les logements neufs pour les louer aux habitants des territoires d’outre-mer. C’est un investissement utile, éthique et gagnant-gagnant.

Les avantages fiscaux

Afin de pouvoir bénéficier de l’avantage fiscal promis par l’État pour les investisseurs se tournant vers les territoires d’outre-mer, il faut néanmoins répondre à certains critères. Tout d’abord, le logement qui sera acquis doit servir de résidence principale pendant au moins les 5 premières années qui suivent l’achat. Le propriétaire peut y vivre ou alors le louer à une autre personne. Ensuite, pour profiter de la loi Girardin, un plafond de ressources a été mis en place. La déduction des impôts sera calculée en fonction de la surface du logement acquise. Toutefois, ce montant ne pourra pas excéder 2 448€ HT par mètre carré de surface habitable.

Pour plus de renseignements sur la loi Girardin, vous pouvez vous rendre sur www.groupe-profina.com

Les publications similaires de "Actualités"

  1. 7 Fév. 2017Etre conscient du droit social en entreprise897 aff.
  2. 2 Janv. 2017L'intérêt d'avoir des économies pour son entreprise1283 aff.